L'entrée de Moncler à la Bourse de Milan se précise

Le fabricant de vêtements Moncler, détenu à hauteur de 32% par la société d'investissement Eurazeo, prépare une entrée à la Bourse de Milan qui pourrait intervenir dès novembre, écrit jeudi le quotidien des affaires italien Il Sole 24 Ore.

Le groupe devrait déposer en septembre les documents nécessaires auprès des autorités boursières et de régulation, selon le journal. La cotation devrait intervenir en novembre ou au plus tard à la fin de l'année et pourrait comporter une petite augmentation de capital. Actionnaires et banques conseil du groupe planchent actuellement sur l'évaluation de la valeur de Moncler, célèbre pour ses doudounes, précise le journal.Interrogé jeudi par l'AFP, Eurazeo s'est refusé à tout commentaire sur le calendrier de l'IPO en projet, comme l'avait fait la veille la directrice des investissements d'Eurazeo, Virginie Morgon, lors de la présentation des résultats semestriels d'Eurazeo.

"Je vais vous décevoir mais je ne peux pas faire de commentaire sur ce qui a été dit dans la presse durant ces derniers mois", avait dit Mme Morgon. "La seule chose que je peux vous dire c'est que nous travaillons activement à identifier toutes les options possibles pour matérialiser en partie ou en totalité la valeur de notre investissement dans le Groupe ; le Groupe moncler pas cher étant Moncler et l'activité sportwear. Je ne peux pas faire de commentaire en ce qui concerne l'IPO".Mais le principe de l'entrée en Bourse de la marque Moncler apparaît comme acquis et est d'ailleurs anticipé par le marché. Selon les analystes de Société Générale, si le cours d'Eurazeo a gagné plus de 17% en juillet, c'est notamment en raison de cette décision attendue.

La marque née en 1952 à Monestier-de-Clermont (d'où son nom) près de Grenoble avait périclité avant d'être reprise en 2003 par l'Italien Remo Ruffini,doudoune moncler qui l'a relancée en développant les gammes et en s'étendant à l'international.Le Groupe Moncler comprend aussi les marques Henry Cotton's, Marina Yachting ou encore Coast Weber & Ahaus, mais l'introduction en Bourse, si elle se concrétise, ne concernera que Moncler.Le chiffre d'affaires de la marque a progressé de 35% l'an dernier, à 489 millions d'euros.

Au premier semestre 2013, il est encore en hausse de 18%, à 183 millions "malgré une base de comparaison élevée (+38% au premier semestre 2012) et l'impact négatif de l'évolution des taux de change", soulignait Eurazeo dans ses résultats mercredi.Moncler a poursuivi depuis janvier le développement de son réseau de magasins en propre, en ouvrant quatre nouvelles boutiques en Europe au premier semestre. Ce réseau assure désormais plus de la moitié du chiffre d'affaires de la marque. Au 30 juin 2013, il comptait 87 magasins dont une cinquantaine en Europe.

Vous voyez une version text de ce site.

Pour voir la vrai version complète, merci d'installer Adobe Flash Player et assurez-vous que JavaScript est activé sur votre navigateur.

Besoin d'aide ? vérifier la conditions requises.

Installer Flash Player